Mère Eugène chargea un peintre remarquable de peindre le Père tel qu'elle l'avait vu: cheveux noirs et longs, yeux noirs, sans barbe ,avec le sceptre et la couronne aux pieds….

 

 

 

 

 

«…aux derniers coups de râteau sort de la terre un petit médaillon avec l'image de Jésus qui, après sa mort, revient à son Père. A la suite de ce médaillon un nouveau chemin d'esprit a commencé pour nous… »

 

 

 

 

 

Pour répandre la connaissance du Père aux Pays de l'Est, où la dévotion s'exprime à travers les "icônes", l'Armée Blanche a confié à Lia Galdiolo, une des plus renommés iconographes de nos jours, la traduction en icône de l'image du Père tel qu'Il s'était montré à Mère Eugène