A Fatima la Vierge a invité trois enfants à s’offrir au Père ,et à consoler le cœur du Père affligé. Pour nous, habitués à considérer Dieu-Père le Tout-Puissant par excellence, c’est un langage nouveau qui presque nous scandalise: nous avons réussis à accepter le Fils qui meurt sur la croix, mais un Père affligé qui a besoin d’être consolé ceci est d’une absurdité